Commencer une chaîne YouTube – Mes conseils

Il y a deux ans maintenant j’ai crée ma chaîne et publié ma toute première vidéo sur YouTube. Avec le temps, je me suis forgée une communauté, une personnalité et un univers bien à moi. Aujourd’hui, nous sommes plus de 22 000 et c’est un immense plaisir pour moi de partager mes 5 conseils primordiaux pour créer sa chaîne YouTube!

1.Ton spectateur

 

Ce premier point déterminera la personne idéale à laquelle tu souhaites t’adresser à travers tes vidéos, et par ce même billet le thème que tu aborderas sur ta chaîne. Mets-toi à leur place : quelle vidéo aimerais-tu voir dans ton fil d’actualité ?

Réponds aux questions suivantes pour t’aider à dresser son profil-type :

– Quels sont mes centres d’intérêts ? (Danse, chant, dessin, podcast…)
– Quel(s) youtubeur(s) ont la même thématique ? (Cuisine, Lifestyle, Divertissement,…) Tu pourras toujours t’inspirer (on a bien dit s’inspirer) d’une de leurs vidéos quand tu seras en panne d’idées !
– Qu’est-ce que je peux apporter de nouveau ? (Connaissances, passion insolite, humour particulier,…)
– Quelles sont tes capacités et tes limites ? (Temps, budget, environnement…)
– Pourquoi se lancer sur Youtube ? (Pour l’argent – fortement déconseillé, le partage, l’expérience, …)

Une fois que tu as répondu à toutes ces questions, tu peux t’en servir pour relever tous les points importants : ton type de contenu, la tranche d’âge que tu souhaites toucher, une chaîne professionnelle ou amatrice… Le jour où tu as un doute sur une vidéo ou que tu as l’impression de te perdre dans ton travail, reviens à cette liste, elle t’aidera à t’orienter.

Remarque
Réfléchis bien à ton type de contenu, c’est un peu la ligne éditoriale de ta chaîne qui t’accompagnera tout au long de ton expérience sur YouTube. Evidemment, rien ne t’empêchera de temps en temps de sortir de ta zone de confort en publiant des vidéos insolites, mais n’oublie jamais que tes abonnés te suivent parce que tu fais du gaming, pas des tutos coiffure.

2. Ton identité

 

Maintenant que tu as une idée précise sur ton auditoire, tu peux commencer à réfléchir au nom de ta chaîne YouTube. C’est la première chose que l’on retiendra de toi, c’est ce qui te décrira et c’est ce par lequel on partagera ton travail.
Il faut donc choisir un nom stratégique, percutant et facile à mémoriser.

Trucs à éviter :
– Les chiffres, parce qu’on ne sait jamais si c’est un zéro ou la lettre O.
– Les caractères spéciaux qui sont compliqués à retrouver (.:。✿*゚‘゚・✿.。.:* *.).
– Les noms qui t’enferment dans une même catégorie du style « AstucesDécoCuisine« . Tu risquerais de vite faire le tour et te sentirais oppressé(e) par ton propre pseudo le jour où une envie te prendrait de faire des astuces déco pour ta salle de bain par exemple.
– Plusieurs lettres identiques d’affilé. Parce qu’on a la flemme de compter chaque i après Simimouviiiiie et que si on a le malheur d’en oublier un, on est susceptible de ne jamais retrouver ta chaîne sur YouTube !

 

Trucs à faire (si possible) :
– Essaie de trouver un pseudo en un mot, rien ne t’y oblige mais c’est plus facile à retenir et souvent plus percutant. Squeezie, Prime, Amixem, Cyprien, Norman…
– Si tu as déjà une petite notoriété sur d’autres réseaux sociaux, essaie de reprendre le même nom sous lequel on te connaît déjà, ce sera plus simple plus tard pour t’identifier et te retrouver.
C
hoisis un pseudo stratégique, c’est-à-dire un pseudo qui parle explicitement de ta thématique (CyprienGaming par exemple). Celui-ci te permettra d’être mieux référencé sur Google et YouTube quand il s’agira de recherches directement liées à ce sujet et, par la même occasion, les (peut-être) futurs abonnés sauront directement à quoi s’attendre en arrivant sur ta chaîne. Mais encore une fois, attention à ne pas perdre ta ligne éditoriale en respectant tes promesses.
Choisis un pseudo uniquereconnaissable de tous. Squeezie ne veut pas dire « Jeux vidéos » dans une autre langue et pourtant c’est ce à quoi on l’affilie directement. Tout comme Prime, Cyprien, Mister V, Norman, …
Choisis un pseudo stratégique et unique, c’est-à-dire la combinaison parfaite ! Un pseudo à la fois identifiable et original.
On ne présente plus Tiboinshape, Bodytime, YouTunes, …

Pour t’aider à trouver le pseudo parfait, tu peux t’inspirer des plus grands (encore une fois on a dit s’inspirer).
Amixem qui s’appelle en réalité Maxime a simplement retourné son prénom. Ingénieux.
Norman fait des vidéos n’a pas fait dans l’originalité et pourtant il est unique, puisqu’il a pris son prénom plutôt atypique en tant que pseudo. De même pour Cyprien !

Et si tu ne sais toujours pas comment t’y prendre pour trouver le pseudo parfait, plusieurs générateurs en ligne existent et peuvent s’avérer très utiles, comme Générateur-Pseudo qui te permet de choisir entre un pseudo de femme, d’homme ou de gamer. Il y a aussi Name Generator qui t’offre un choix immense de pseudonymes dans de nombreuses catégories différentes.

3. Les premiers pas

Tu as un concept génial, un nom accrocheur, maintenant il ne te reste plus qu’à filmer ta première vidéo. Enfin, « plus qu’à » … C’est malgré ce que l’on peut penser l’une des étapes les plus difficiles. Je vais bientôt écrire un article complet à ce sujet, reste connecté(e) !
En attendant, je peux déjà te donner quelques conseils. Je me souviens de la première vidéo que j’ai filmée, c’était une vidéo sur mes vernis préférés. J’avais 14 ans et c’était la période ou j’avais encore mon appareil dentaire ce qui faisait que je n’étais pas très à l’aise devant la caméra. Alors j’ai filmé mes mains en montrant chaque vernis un par un. Ça peut être une alternative si toi aussi tu as du mal au premier abord avec le fait de « parler tout seul dans sa chambre ». Rassure-toi, la majorité des grands youtubeurs d’aujourd’hui sont passés par là, et si tu prends du temps pour jeter un œil à leurs anciennes vidéos, tu t’en rendras vite compte. C’est avec le temps que tu t’amélioreras, que tu apprivoiseras ta caméra et ton logiciel de montage.

Si tu ne sais pas quoi filmer pour ta première vidéo l’essentiel est que tu te présente un minimum, mais évite les « 100 faits sur moi » qui durent 30 minutes. Certes on est là pour te découvrir mais ça devient très vite ennuyant, vaut mieux commencer par une vidéo lambda comme tes favoris du moment, un podcast, une recette de cuisine, … Bref, quelque chose qui correspond à ton thème. Tu auras tout ton temps pour le faire plus tard !
Parle de quelque chose que tu aimes, de tes dernières découvertes, d’un sujet que tu maîtrises pour être plus à l’aise. Imagine qu’à la place de la caméra qui t’enregistre, c’est ton meilleur ami et tu lui racontes une histoire. Souris, papote, fais des blagues, bref, sois naturel(le).

4. Outils essentiels

Il est préférable d’investir au préalable dans du matériel si tu veux évoluer rapidement sur YouTube. Pas besoin de se ruiner, il en existe aujourd’hui à des prix plus qu’abordables.

Si tu ne sais pas par où commencer, je te recommande vivement d’investir dans un bon micro. Tu auras beau avoir la meilleure qualité d’image de la YouTubosphère, si ton son est mauvais, ta vidéo sera mauvaise. Le meilleur rapport qualité/prix qu’il existe sur le marché pour le moment reste à mon sens les micros Rhode. J’en ai acheté un il y a peu et il est très léger, facile d’utilisation et compatible avec de nombreux appareils (même les téléphones !) Compte entre 60 et 200€ pour un micro. Par exemple, Squeezie utilise celui-ci.
Les Smartphones dernière génération proposent un format vidéo Full HD, mais si tu es perfectionniste, tu peux investir dans un appareil photo Reflex. J’utilise pour ma part le Canon Eos 600D depuis deux ans et il me suffit amplement. Il possède un retour-écran, très utile quand il s’agit de plans face cam : compte environ 400€. Si tu souhaites te lancer dans les vlogs, je ne peux que te conseiller le Canon G7X, parfait pour cette utilisation puisque très compact donc tu pourras le balader partout, de + il possède aussi un retour-écran !
Le trépied est également un outil essentiel pour filmer dans n’importe quel endroit, dans n’importe quelle situation. Crois-moi, j’ai fais la technique des livres empilés pendant plus d’un an, et l’achat d’un trépied m’a littéralement sauvé la vie… Tu peux en trouver à des prix très compétitifs, je te recommande personnellement celui-ci.

Pour finir, le deuxième outil le + important après le micro reste quand même le logiciel de montage. Il te permettra de cut tous les moments ennuyants de ta vidéo, tous tes dérapages, tes reprises ; bref, tous les parasites qui t’empêcheront de produire un chef d’oeuvre. Prends le temps d’apprivoiser ton logiciel, cherche des tutos sur internet, va sur des forums…
Il en existe des gratuits qui sont fournis à l’achat de ton PC, mais à long terme tu risques de t’en lasser voire de t’énerver lors du montage tellement les fonctionnalités sont restreintes ; cela dit, si tu n’y connais rien du tout, ce peut être un bon moyen pour te faire la main.

Voici quelques logiciels payants très complets que j’ai testé et approuvé :

  • Wondershare Filmora (plus complet que Movie Maker ou iMovie mais reste plutôt basique)
  • Adobe Première Pro (le +++ du montage à mon goût)
  • Sony Vegas Pro 13 (fait peur à première vue mais assez complet, manque tout de même de quelques fonctionnalités qu’on retrouve sur Première Pro ou After Effect)
  • Adobe After Effect (très performant, parfait pour les effets spéciaux !)

Sur Mac il existe aussi Final Cut Pro, mais je ne l’ai pas testé.

 

5. Lance-toi !

 

Et voilà ! Tu as toutes les cartes en main pour te lancer sur YouTube et faire le buzz !
Pense toujours à soigner ta miniature, ton titre, ta description, les mots-clefs… Bref, tout ce qui te permettra un meilleur référencement sur le réseau.

J’espère que mes quelques conseils t’ont aidé, t’ont encouragé à te lancer et si c’est le cas n’hésite pas à m’envoyer l’URL de ta première vidéo, je me ferais un plaisir d’y jeter un œil !

 

oie_transparent

Publicités
Simimouvie

Musique, Déco, Mode, Lifestyle, Streetwear

Une réflexion au sujet de « Commencer une chaîne YouTube – Mes conseils »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s